L’esturgeon européen

Acipenser sturio, donc l’européen, fait l’objet de bien des mesures, vu l’état du stock, mais était-il le seul ?  A. oxyrinchus, l’esturgeon noir d’Amérique, qui, d’après cette nouvelle étude, paraît y avoir été l’espèce dominante alors que  les biologistes pensaient que sa distribution était limitée à la côte atlantique de l’Amérique du Nord. 

Plan Esturgeon

Classé « en danger critique d’extinction » sur la liste rouge mondiale des espèces menacées de disparition, la situation critique de l’esturgeon européen a conduit le comité permanent de la convention de Berne à adopter un plan d’action pour sa conservation et sa restauration en 2007. Ce plan implique l’ensemble des pays signataires couvrant l’aire de répartition – historique et actuelle – de l’esturgeon européen, dont la France qui a élaboré un plan national d’actions en faveur de l’espèce pour 2010-2015.
Extrait d’une video de lâchers de juvéniles de 3 mois d’esturgeons européens (Acipenser sturio) – source MIGADO

Le « no kill », une obligation pour cette espèce, ce n’est pas simple:

Quelques consignes TRES TRES TRES importantes afin qu’ils gardent leur bonne santé et tout simplement leur vie!

– Lors du combat, placer le scion le plus bas possible (dans l’eau par exemple) et ne pas essayer de brider le poisson. Plus on bride et plus il tire fort… Donc un combat en douceur devrait le faire venir jusqu’à vous!

– Utiliser l’épuisette pour l’immobiliser (et uniquement dans ce but) une fois la fin du combat.

Ne pas le lever avec l’épuisette. Lui mettre juste la tête dans le filet l’immobilise définitivement. C’est à ce moment que l’on descend dans l’eau pour le saisir par la queue et le glisser sur le tapis de réception (dans l’eau).

– Attention aux nageoires qui sont du cartilage et donc fragiles.

– Une fois l’esturgeon sur le tapis, vous pouvez le monter sur la berge pour faire les photos uniquement par temps humide et frais (moins de 15°C)

– Par temps chaud (plus de 15°C) les manipulations et photos doivent OBLIGATOIREMENT se faire dans l’eau.

– Bien surveiller les nageoires, si elles rougissent, c’est qu’il est grand temps de rendre le poisson à son élément car il est en manque d’oxygène.

– Lors de la remise en liberté, bien oxygéner l’esturgeon. Lui imprimer des mouvements de va et vient jusqu’à ce qu’il donne des coups de queue vraiment difficile à tenir. Cela veut dire qu’il est prêt à repartir. ATTENTION, cela peut parfois prendre beaucoup de temps (jusqu’à 1h voire 1h30 dans certain cas).

– L’esturgeon est à l’origine un poisson d’eau froide et qui doit bouger/nager constamment pour s’oxygéner. C’est pour cela qu’il ne faut jamais le laisser immobile trop longtemps et ne pas le sortir de l’eau par temps chaud.

– Pour la même raison, attention aux roseaux. L’esturgeon est un poisson qui ne sait pas faire demi-tour… S’il rentre dans les roseaux de bordure lors du combat, il restera bloqué dedans et s’il ne bouge pas ne s’oxygénera pas. Vous connaissez la suite…. Il faut alors absolument aller le chercher ou nous prévenir afin que nous allions le chercher rapidement.

Nous vous remercions de suivre scrupuleusement ces consignes afin de pouvoir tenter de capturer ces magnifiques spécimens à chacune de vos visites au Bruly.

Et s’il y a des questions, n’hésitez pas!

A bientôt au bord de nos étangs!

Comme il s’agit de conseils d’un privé , j’ai posé la question à un président de fédération de pêche: cela s’enseigne le no kill en France ?

Sa réponse a été non. Pourtant , il y a des présidents,  membre de l’éducation nationale, et des « écoles de pêche » en bien des lieux.

Il me semble urgent que les programmes de ces « écoles » soient audités, car je me demande,  si du point de vue éthique, et ou, developpement durable , cela est d’un niveau acceptable?

 pour ceux qui veulent entrevoir, un document parmi d’autres ..

« Ce qui est commun au plus grand nombre fait l’objet des soins les moins attentifs.
L’homme prend le plus grand soin de ce qui lui est propre, il a tendance à négliger ce
qui lui est commun. »
Aristote, Le Politique, Livre II, chap 3″

la suite 

D’ailleurs

LA PÊCHE RÉCRÉATIVE MUTILE ET TORTURE LES POISSONS : DES ASSOCIATIONS DEMANDENT SON INTERDICTION

La situation historique 

j’aime ce passage , vu le dossier castor :

La Loi sur la Pêche en rivière de 1954 interdit également l’introduction de poissons dans les eaux d’utilisation publique. Si d’autres types d’esturgeons sont présents dans les eaux publiques flamandes, cela est la conséquence d’échappements accidentels venant d’élevages aquacoles ou de jardineries. Il serait inhabituel et exceptionnel pour un esturgeon non-natif d’être capturé dans les eaux flamandes.

Pour la partie Royaume Uni, on apprend:

Edouard II a accordé à l’esturgeon le statut d’espèce “royale”. Depuis le 14ème siècle, l’esturgeon est en effet considéré comme un poisson Royal. La tradition veut que tout individu capturé soit offert en premier lieu au monarque. Cela s’applique également au Prince de Galles, ainsi qu’au Duc de Cornouailles si la capture a lieu dans ce comté. La dernière capture connue pour avoir été offerte et acceptée par la Couronne remonte à 1969.

Donc les esturgeons, c’est comme les cygnes tuberculés , c’est propriété royale , mais attention, c’est, par principe, aussi, responsable, mais jamais coupable , voir dossier

Enfin, une perle : c’est bien les mots mais franchement , il faudrait de vrais actes:

Le seul réseau associatif de la pêche ne suffirait pas à maintenir les efforts de connaissance, de protection et de restauration des populations de poissons migrateurs. Leur survie et leur pérennité reposent sur l’engagement de
l’ensemble des acteurs de l’eau et de la biodiversité.

Pour ceux qui aiment le travail trés bien fait:

http://chrissteeman.photography/onderwaterfotografie-underwaterphotography/freshwater.html

zoet water-11

Un esturgeon de 24 kg dans l’étang de Bousies

ce doit être cela la pêche ? Moi cela me rapelle la ducasse 

l’élevage, cela n’est pas simple, surtout par grande chaleur:

Caviar de Neuvic : de l’énergie propre et de l’ombre pour les esturgeons

Aveyron : la pêche freinée pour préserver les espèces

parfois de bonnes actions …

c’est quand même mieux que le faux « no kill » mis en oeuvre  par …

le réveil des professionnels :

Dans la famille de Vincent Hennequart, on est pisciculteur de père en fils depuis le XIVème siècle.
Dans la centaine d’étangs qu’il gère avec sa sœur Patricia, pas de carpes ni de brochets. Chaque semaine, entre septembre et mai, on pêche l’esturgeon .

One Reply to “L’esturgeon européen”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.