Droit de pêche, carte ou permis de pêche

Cet article a pour cause une demande d’un jeune après avoir visionné ceci:

Si je trouve les propos du membre de la fédération affligeant , j’ai aimé le passage carte ou permis.

Mais il faut commencer par les bases légales , si possible, sur un site d’une administration, c’est moins risqué, qu’un Facebook d’APPMA,  donc :

Toute pêche est interdite dans les lieux suivants :

  • Réserve naturelle et réserve temporaire de pêche
  • Dispositif assurant la circulation des poissons dans les ouvrages construits sur les lits des cours d’eau
  • Pertuis, passage d’eau à l’intérieur des bâtiments
  • À partir des barrages et des écluses
  • Sur une distance de 50 mètres en aval de l’extrémité des barrages et des écluses, sauf la pêche avec une ligne

Pêcher dans une zone interdite de pêche est sanctionné par une amende de 750 € pour les pêcheurs en ligne.

Mais ça ne doit pas concerner la fédération de pêche du département 55 …

Comme, le sujet porte sur le fleuve Meuse, donc un fleuve qui évolue sur plusieurs pays européens , engagé par le biais d’un traité il me semble important d’entrevoir ce qui se passe chez les autres. En Allemagne, il faut passer un permis , par exemple , mais la pratique du nokill est souvent illégale .

Au luxembourg , si la carte de pêche ne coûte rien , pour pécher il faut une action, par exemple à 3000€,  pour pécher sur 4 ou 5 kilomètre de rivière . En revanche , ils viennent en France et bénéficient des tarifs de tout le monde, cela est normal ?

Au passage, en France, ils ont la réputation de ne pas respecter les règles . La pêche à l‘épervier , pour faire des vifs , c’est normal de faire en France?

En Belgique, les tarifs sont bien différents. Je trouve étrange que les gestionnaires du fleuve ne produisent pas un essai de synthèse de l’approche comparée des différents pays …  Ce serait un des bons moyens pour les jeunes d’entrevoir le fonctionnement de l’Europe …

Pour un sujet qui m’est cher l’état sanitaire, il faut commencer ici  puis 

j’indique cela car si les fédérations souvent posent des interdits , elles ont souvent des pratiques en totale contradiction avec ce que l’on sait du respect de la Vie … Ce sont des  associations de loi 1901

le texte intégral

le décret 

Il y a bien ceci:

C’est pour cela,  que certains suggèrent un audit de toutes ces structures …

Les seuls qui font des choses sont les professionnels , et entendre ce qu’ils pensent est édifiant…  Il faut déguster ce rapport… Les professionnels ont un beau site .

Ce sont de très bons observateurs et quand la coupe est pleine , ils font ceci , par exemple :

J’ai bien plus confiance en eux pour gérer cette situation. Il suffit que les restaurateurs valorisent leurs prises , ce que certains savent en core faire , voir fiche silure

Le vrai problème , c’est dans les zones comme en Meuse française, où il n’y en a plus. Ce sont alors des lieux ou seuls les marchands de carte ( voir vidéo , cause de ce texte )  sévissent et c’est une vraie honte …

Il est urgent que :

  • l’intégralité des comptes des associations des pseudo gestionnaires soit public, pour qu’enfin ceux ( il y a aussi tout ceux qui aiment la Vie et pas la pêche)  qui aiment le fleuve et la pêche soient éclairés sur le comportement indigne de ces personnages, pour valoir ce que de droit…

Si je trouve normal, de financer le droit de pêche , je trouve abject d’avoir à cautionner, par l’achat  d’une carte, des structures qui se permettent pour vendre des cartes , par exemple,  de réempoissonner avec des black bass (Micropterus Salmoides)…

« introduite en Europe à la fin du xixe siècle en vue de multiplier le nombre d’espèces intéressantes d’un point de vue sportif et économique. »

Si les pécheurs avaient la possibilité de payer un droit de pêche , sans verser le moindre centime aux structures qui ont ce genre de pratique , les choses changeraient vite … 

Enfin,

-prétendre que,  comme ils ont vendu des cartes , les pécheurs ont cautionné leurs actions, ce me semble une perversité qui devrait être punie…

-faire du lobbying, avec les vendeurs de matériel,  pour essayer d’imposer le « no kill  » qu’ils n’enseignent , même pas, est le juste reflet de leur intégrité …

un exemple de ce qu’ils écrivent:

De nombreux dossiers sont en souffrance, dont, le premier d’entre eux, la dotation en truites pour les associations locales.

Pour ceux qui veulent entrevoir le su dans le domaine des pathologies il faut aller

S’il y a des discussions depuis un moment sur la répartition de l’octroy de pêche en tre professionnels et non professionnels , le débat va désormais porter , sur l’octroy de pêche . En effet , si la stratégie des fédérations est le réempoissonnement systèmatique pour justifier de la vente de carte , doit-on délivrer l’octroy de pêche ?

l’exemple de Paris 

Comme il faut être pédagogique, cela existe , une vraie présentation de la pratique du « no kill » à la française  . Je veut dire un texte moins ridicule que ceci :

La pêche en no-kill ne se pratique pas n’importe comment. Il est important de respecter certaines règles pour remettre le poisson à l’eau dans les meilleures conditions. La Fédération de la Pêche de Gironde vous recommande ces quelques points:

⇒ Evitez de manipuler le poisson à la main, ou ayez les mains mouillées pour éviter un choc thermique au poisson

⇒ Utilisez des hameçons sans ardillon ou à ardillons écrasés pour éviter d’abîmer le poisson

 Limitez le temps hors eau du poisson

⇒ Utilisez une épuisette pour éviter un choc thermique et limitez le contact avec tout support pouvant altérer le mucus du poisson (protection)

⇒ Tenez le poisson de façon horizontale en le soutenant au niveau de la tête et de la queue

 je dis cela aussi car on légifère ici et là :

La pêche no-kill c’est quoi ?

Je dis aussi cela car, pour la pêche à la mouche on a essayé , et l’on sait ce que cela donne, exemple

concernant la responsabilité , non punie, à ce stade,  des fédérations sur le biodiversité, il faut aller voir le dossier moule d’eau douce 

Désormais en certains lieux on puce les carpes lors des réempoissonements :

les carpes ont de la valeur et certains peuvent être tentés de les mettre chez eux

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.